Tag Archives: réflexion personnelle

Amsterdam (pensée décadente)

5 Déc

Comment? Qu’est-ce? Que dis-je? Décadence?SavedPicture (4)

Je vais aborder avec vous l’autre côté d’Amsterdam, le côté que tout le monde vient voir mais dont peu parle. Ce n’est pas sur tripadvisor que vous allez trouver la meilleure adresse de coffee shops d’Amsterdam. Personnellement, je ne peux pas vraiment plus vous aider. Amsterdam est certes une belle ville architecturalement parlant, mais la curiosité touristique semble aller autre part que vers l’attrait des canaux et des vieilles maisons colorées.

En effet, le tourisme est essentiellement généré par le centre d’Amsterdam ou se situe le quartier rouge. Ce quartier s’appelle ainsi du fait qu’à la nuit tombée des néons rouges indiquent aux passants les vitrines dans lesquels s’exhibent les prostituées.

Si beaucoup condamne ce laxisme législatif de la part des néerlandais, je trouve personnellement qu’il y a là sujet à débat. Évidemment ce système n’est absolument pas envisageable en France pour des raisons essentiellement idéologiques et non pratiques. En effet, ce qui diffèrent de la France c’est la manière de pensée et de faire néerlandaise. Il y a je trouve, un certain pragmatisme que j’admire ainsi qu’une volonté de ne pas nier l’existence des faiblesses humaines. La prostitution et la drogue existent quoi qu’il arrive, de ce fait ils n’interdisent pas ces pratiques mais les encadrent.

C’est une certaine forme de liberté raisonnée. Sans être une pro-libéralisation du cannabis et des drogues dites « douces », je me positionne plutôt sur le fait que plus il y a d’interdits, plus il y a d’infractions à ceux-ci. La tentation de braver l’interdit est psychologiquement plus attrayante que de faire quelque chose qui nous ai permis.

Je n’ai pas assez de recul pour vous donner un avis complet sur cette ville ou sur la législation qui s’y applique, après tout mon séjour était (hélas) de très courte durée. La prochaine fois, je tenterai d’être plus prolixe.

Si vous souhaitez suivre régulièrement mes articles n’hésitez pas à liker ma page facebook ou à me suivre sur twitter

Grass is always greener on the other side

2 Avr

L’envie désigne avant tout le désir de posséder ce que possède un autre. Quand je parle de désir de posséder, il peut s’agir à la fois de matériel, de spirituel ou de physique. On retrouve aujourd’hui, autour de nous une multitude de tentations de divers ordres : aussi bien technologiques que sexuelles. Mais la société de consommation dans laquelle nous évoluons me semble être un bouc émissaire trop simple pour qu’il soit exact.

Je me demande donc si ce désir de souhaiter avoir ce que l’on ne le possède pas vient d’autre chose? Reste encore à déterminer si il y a là un critère sociologique, culturel ou bien simplement psychologique. Est-ce dans le propre de l’homme? Est-ce que la quête perpétuelle de nouvelles convoitises facilite notre évolution, détermine nos buts, ou justement nous rend-t-elle plus faible ou plus dépendant? Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :