Tag Archives: fixation

Le pouvoir de la musique

26 Juin
photo devant l'hôtel de ville de Paris

photo devant l’hôtel de ville de Paris

Aujourd’hui, je me questionne sur le fait de savoir si je suis la seule a subir cet effet là. De quel effet suis-je en train de parler?

C’est étrange mais quand j’écoute certaines chansons, je ressent la même chose que lorsque je lis un livre qui exprime exactement ce que je vis. Les mots représentent exactement le sentiment que j’ai pu avoir, et la mélodie véhicule parfaitement  l’émotion qui lui est lié.( On doit être nombreux dans ce cas là non?)

J’ai vraiment l’impression qu’elle influence l’atmosphère qui m’entoure et même mes humeurs. Ce qui est difficile c’est que ça peut à la fois m’aider à me sentir mieux lorsque je ne me sent pas au meilleur de ma forme, mais ça peut également avoir l’effet contraire (en mode je me complais dans ma misère). Et puis, je crois avoir légèrement tendance à me focaliser sur un passage de chacune de mes chansons préférées : je fais des fixations. 

Photo devant l'hôtel de ville de Paris

Photo devant l’hôtel de ville de Paris

Enfin j’admire la capacité que certains artistes ont lorsqu’ils composent à  jouer parfaitement des contrastes. Ils parviennent à mêler  l’atmosphère « enjouée » de leur mélodie avec des paroles complètement mélancoliques. 

C’est le cas pour Two door Cinema Club (que j’écoute en majorité pour me remonter le moral) sauf pour celle-ci : Next Year.

« Maybe someday,
You’ll be somewhere
Talking to me
As if you knew me »

 Les autres photos de « bulles géantes » sont sur la page facebook

Mode off

17 Mai

Hello there! we are the people de empire of the sun.

Voici un petit article qui m’a été inspiré par la série de manga switch girl que je lis depuis maintenant plusieurs années. L’histoire est très révélatrice sur les différents aspects d’un individu féminin. Nika est une jeune fille assez populaire au lycée, très admirée pour sa beauté et sa confiance en elle,mais lorsqu’elle est chez elle, elle passe en mode off : en gros elle se laisse aller (lunettes, bandeau, jogging, tongs : « la classe à Vegas » quoi).

largejj

J’aime beaucoup ce manga parce qu’il permet de dédramatiser un peu certaines fixations que beaucoup de filles ont. Bien sûre c’est poussé à l’extrême, mais c’est vraiment d’autant plus drôle.

Forcément elle va rencontrer un nouvel élève : un garçon qui a l’attitude opposée : chez lui il reste beau simplement, alors qu’au lycée il se grime pour éviter « les émeutes de filles ».

Tout ça pour dire, qu’on a toutes un mode off qui sommeille en nous, même si certaines ont plus de mal à l’admettre : personne ne peut être parfait tout le temps. Il y a des moments, on a la flemme de se faire les ongles, de manger délicatement, de se coiffer… être une femme ou une fille ça veut aussi dire être humaine.  

%d blogueurs aiment cette page :