Archive | Voyage RSS feed for this section

Amsterdam (pensée décadente)

5 Déc

Comment? Qu’est-ce? Que dis-je? Décadence?SavedPicture (4)

Je vais aborder avec vous l’autre côté d’Amsterdam, le côté que tout le monde vient voir mais dont peu parle. Ce n’est pas sur tripadvisor que vous allez trouver la meilleure adresse de coffee shops d’Amsterdam. Personnellement, je ne peux pas vraiment plus vous aider. Amsterdam est certes une belle ville architecturalement parlant, mais la curiosité touristique semble aller autre part que vers l’attrait des canaux et des vieilles maisons colorées.

En effet, le tourisme est essentiellement généré par le centre d’Amsterdam ou se situe le quartier rouge. Ce quartier s’appelle ainsi du fait qu’à la nuit tombée des néons rouges indiquent aux passants les vitrines dans lesquels s’exhibent les prostituées.

Si beaucoup condamne ce laxisme législatif de la part des néerlandais, je trouve personnellement qu’il y a là sujet à débat. Évidemment ce système n’est absolument pas envisageable en France pour des raisons essentiellement idéologiques et non pratiques. En effet, ce qui diffèrent de la France c’est la manière de pensée et de faire néerlandaise. Il y a je trouve, un certain pragmatisme que j’admire ainsi qu’une volonté de ne pas nier l’existence des faiblesses humaines. La prostitution et la drogue existent quoi qu’il arrive, de ce fait ils n’interdisent pas ces pratiques mais les encadrent.

C’est une certaine forme de liberté raisonnée. Sans être une pro-libéralisation du cannabis et des drogues dites « douces », je me positionne plutôt sur le fait que plus il y a d’interdits, plus il y a d’infractions à ceux-ci. La tentation de braver l’interdit est psychologiquement plus attrayante que de faire quelque chose qui nous ai permis.

Je n’ai pas assez de recul pour vous donner un avis complet sur cette ville ou sur la législation qui s’y applique, après tout mon séjour était (hélas) de très courte durée. La prochaine fois, je tenterai d’être plus prolixe.

Si vous souhaitez suivre régulièrement mes articles n’hésitez pas à liker ma page facebook ou à me suivre sur twitter

Publicités

Amsterdam

3 Déc

Mes petits loups des bois, j’avais complètement oublié de vous dire que le premier weekend de novembre je me suis rendue à Amsterdam!SavedPicture

Je vous ai ramené de jolies photos et des petites adresses sympathiques. Laissez moi vous conter brièvement mon périple. Nous sommes parties de Paris le soir de la gare routière à Galieni (au bout de la ligne 3) à ce moment là les billets pour Amsterdam en Thalys étaient plutôt élevés du fait que c’était en période de vacances scolaires, il me semble. Donc nous avons pris Eurolines.Je dois vous avouez que pour les petits budgets c’est plutôt pas mal, IDbus est encore moins cher, mais question confort : arfff : heureusement que Amsterdam était une belle ville ^^. La prochaine fois je prendrais le Thalys : car à l’aller cela nous a pris 6h30 de trajet, mais au retour 9h! (la mort) Le plus surprenant c’est que c’était à cause d’un embouteillage en sortant d’Amsterdam et non sur le périph parisien ^^12_effected

Bref, outre mes mésaventures en bus. Je suis tombée littéralement amoureuse de cette ville. Cette ville qui semble sur de nombreux plans, être un village. Tout d’abord, vous ne louperez pas la quantité phénoménale de vélos. Les néerlandais se déplacent en effet, essentiellement sur deux roues.  Ce fait est possible pour plusieurs raisons intransposables à Paris. Premièrement, le terrain : des canaux, des voies exprès pour les vélos ou les petits cyclomoteurs (et non pour les bus n’est-ce pas? monsieur-le-chargé-des-plans-d’urbanismes-à-Paris-qui-déconne). Pour mieux découvrir la ville: nous avons fait une visite guidée à vélo via amsterdam-vélo.com. La visite était très agréable  et intéressante, le seul bémol était le fait que le groupe de personnes  était un peu trop nombreux et nous étions constamment scindés, ou  à attendre les autres.Nous avions choisis le tour du centre et des canaux.SavedPicture (5)

Pour ce qui est du logement : nous étions dans l’auberge de jeunesse : Hans Brinker Budget hotel. Je dois dire que pour se loger le temps d’un weekend c’était tout à fait acceptable. Pas luxueux certes mais, l’accueil était chaleureux, les chambres et locaux propres et le petit déjeuner bon. Il est possible de laisser ses valises avant d’avoir les clefs de la chambre ce que j’ai trouvé assez pratique. J’ai bien aimé le fait d’être dans un dortoir : au départ j’avais quelques appréhensions mais nous nous sommes retrouvés avec des gens très polis et gentils.  La prochaine fois que j’irais à Amsterdam je testerais un autre type de logement ^^.1_effected

Pour vous restaurez, plusieurs choix s’offrent à vous, vous pouvez aller dans des restaurants ou des cafés bruns( cafés typiques tamisés ou vous pouvez vous réchauffer et déguster une petite mousse), il y a également des petits kiosques un peu partout ou vous pouvez grignoter des sandwishs au harengs  pour un peu plus de 3€(trop bons), ou d’autres kiosques ou ils vendent des cornets de frites pour 3€. Enfin, nous avons testé le « fastfood » à la flamande : le febo, qui nous a beaucoup amusé. Le principe est original : des machines distributrices conservent au chaud des « croquettes » : kroketten, vous insérez une pièce de 2€ et le compartiment dans lequel la croquette est disposée s’ouvre. C’est une sorte de pate garni de poisson ou de viande épicée pané et frit : j’ai trouvé ça plutôt bon. N’oubliez pas d’acheter une dose colossale de stroopwafels, sorte de gâteau/gauffre au sirop au caramel. (délicieux avec le thé). 6_effected

Pour visiter, vous pouvez faire la maison d’Anne Franck (que nous n’avons pas vu hélas) je vous recommande de vous y prendre en avance afin de ne pas avoir à faire la queue. Il y a le musée de Van Gogh, le musée de la torture (il faut aimer), le musée du sex (décevant). J’ai personnellement préféré me perdre dans Amsterdam que d’aller visiter des batiments : je vous recommande un petit tour au marché Albert Cuyp qui est dans le quartier le plus mignon d’Amsterdam.

Je vous conseille donc d’aller faire un tour à Amsterdam, peu importe la raison vous allez adorer.

Woofing, ma soeur… mon idole

13 Juin

Aujourd’hui je vais vous parler du woofing et de ma soeur. Oui, ces deux choses sont liées.

Tout d’abord, le woofing qu’est-ce que c’est?

C’est un programme international de bénévolat chez des fermes biologiques (cela vient du mot WOOF : en anglais Willing Worker on Organic Farms). Il suffit de vous inscrire sur le site,de converser avec différents agriculteurs (du monde ENTIER!) pour choisir votre destination et ainsi partir découvrir une nouvelle langue, culture, manière de vivre.

Bien sure le voyage est à vos frais, mais en échange de vos services votre hôte vous offre « le gite et le couvert ». Je trouve que c’est une façon géniale de voyager en rencontrant vraiment les gens d’un pays. 

Pourquoi je vous parle de ma sister me demanderez vous?

Et bien, parce qu’elle est partie (et n’est pas encore revenue d’ailleurs) faire du woofing en Suède! Et d’après ce qu’elle m’en dit c’est vraiment génial, après elle est surement tombée sur des gens exceptionnellement gentils, mais elle semble vraiment vivre un rêve. Elle ne revient qu’en aout, donc à son retour je vous ferez part de ses expériences. En tout cas, je sais d’avance que je vais essayer.

Et vous ça vous tente le woofing? 

 

%d blogueurs aiment cette page :