Archive | I <3 PARIS RSS feed for this section

Art is everywhere

14 Juil

J’adore me promener en cherchant ce genre de chose à photographier…

10_effected

pp_effectedCe genre de message me fait tellement délirer :) (ces photos ont été prises près de Beaubourg).

IMG_0696

IMG_0699

Si vous aimez mes articles n’hésitez pas à liker ma page sur facebook. Bon dimanche et 14 juillet à tous…

Infinity by the XX

Le pouvoir de la musique

26 Juin
photo devant l'hôtel de ville de Paris

photo devant l’hôtel de ville de Paris

Aujourd’hui, je me questionne sur le fait de savoir si je suis la seule a subir cet effet là. De quel effet suis-je en train de parler?

C’est étrange mais quand j’écoute certaines chansons, je ressent la même chose que lorsque je lis un livre qui exprime exactement ce que je vis. Les mots représentent exactement le sentiment que j’ai pu avoir, et la mélodie véhicule parfaitement  l’émotion qui lui est lié.( On doit être nombreux dans ce cas là non?)

J’ai vraiment l’impression qu’elle influence l’atmosphère qui m’entoure et même mes humeurs. Ce qui est difficile c’est que ça peut à la fois m’aider à me sentir mieux lorsque je ne me sent pas au meilleur de ma forme, mais ça peut également avoir l’effet contraire (en mode je me complais dans ma misère). Et puis, je crois avoir légèrement tendance à me focaliser sur un passage de chacune de mes chansons préférées : je fais des fixations. 

Photo devant l'hôtel de ville de Paris

Photo devant l’hôtel de ville de Paris

Enfin j’admire la capacité que certains artistes ont lorsqu’ils composent à  jouer parfaitement des contrastes. Ils parviennent à mêler  l’atmosphère « enjouée » de leur mélodie avec des paroles complètement mélancoliques. 

C’est le cas pour Two door Cinema Club (que j’écoute en majorité pour me remonter le moral) sauf pour celle-ci : Next Year.

« Maybe someday,
You’ll be somewhere
Talking to me
As if you knew me »

 Les autres photos de « bulles géantes » sont sur la page facebook

Paris je t’aime… mais je te quitte

27 Mai

Alala, un titre digne d’un roman de Marc Lévy, tout un programme.

Alors oui, j’aime Paris, j’y suis née et je ne l’ai pas quitté(sauf pour les vacances) depuis. Mais tout cela a trop duré. Qui a dit que l’herbe n’était pas plus verte ailleurs? Ou plutôt qui a dit qu’il n’y avait pas plus d’herbe ailleurs (je parle de verdure hein!).

Je reprend donc, j’aime énormément de choses à Paris: le fait de ne jamais avoir besoin de plan pour m’y promener (au pire il y aura bien une station de métro que je croiserai), le fait de pouvoir sortir dans des tas de bars/boites/salles de concert avec des ambiances uniques, le fait de pouvoir dépenser mon argent boulevard Haussman, ou Rivoli (non pas Châtelet : c’est mal fréquenté xD), aller au ciné à Bercy village, aller faire des courses à Tang Frères dans le 13e, aller acheter des tee shirts de groupes et des vinyles aux puces de Saint Ouen, aller prendre des photos autour du Parc Monceau, Montsouris, ou des Buttes Chaumont, aller discuter sur les quais de Seine, ou manger une crêpe à Saint Michel, avoir des tas de galeries et de musées qui m’entoure, aller manger près de Montparnasse ou à Vavin, aller réviser à la BSG au Luxembourg pour ensuite prendre une pause dans le parc en descendant la rue Soufflot, acheter des morceaux de tissus ou des déguisements près de Montmartre ou encore m’allonger sur l’herbe de l’avenue de Breteuil…

 Malgré tout cela, je vois aussi une qualité de vie qui se dégrade, des gens de plus en plus indifférents, qui se consomment et qui évoluent dans un même espace sans jamais se regarder. Je vois une grande ville qui sous des aspects cosmopolites, s’isole.

 J’ai l’impression qu’à Paris, on passe sa vie à s’organiser pour son travail « on vie pour travailler » : on passe des heures dans les transports à ne rêver que de les quitter, et que dans d’autres villes de France on prend le temps de vivre chaque jour, « on travaille pour vivre » rien de plus.

 Enfin mon seul rêve est d’avoir de l’espace : une maison, un jardin… sans m’endetter pour le restant de ma vie. C’est pour ça qu’en aout je quitte Paris, je m’en vais finir mes études dans une ville à taille humaine.

 

Le Georges Café

16 Mar

Amateurs de bar dansant et de cocktails originaux? Le Georges Café est fait pour vous. Dans une ambiance rythmée une serveuse masquée vous accueille et vous conduit si vous êtes chanceux dans la salle du bas ou un second bar et une seconde piste de danse vous attend.

C’est dans ce cadre inattendu que vous pourrez savourez des cocktails classiques (mojitos ou le kiss love mon préféré) ou originaux : servis dans des biberons (les meilleurs étant le garfield et le snoopy).

Le Georges Café est assez connu du fait de sa localisation : dans la rue de la Huchette il me semble : à Saint Michel en plein cœur de Paris.  

424008_480x480

photo prise sur City Vox

Georges Café 

4 Rue de la Huchette – 75005 Paris

Station Saint Michel (RER C ou Ligne 4)

you want to go to the seaside

15 Août

Et non, ce n’est pas la mer. Malgré le titre de mon article, je suis navrée de décevoir certains qui souhaitaient voir une photo de plage. Mais ça viendra puisque j’ai passé un weekend à Deauville et donc que j’ai fait quelques clichés.

Je ne sais pas vraiment pourquoi mais j’aime bien cette photo. Elle représente le beau. Je vous laisse méditer.

A Forest

3 Oct

Chaque matin depuis que je n’ai pas renouvelé à temps mon pass Navigo, je dois aller à pieds à la Fac, et laissez moi vous dire que c’est une chose que j’aime plus que tout. J’ai déménagé récemment près de ma fac dans une chambre universitaire et de ce fait j’habite à deux pas du magnifique Parc de Sceaux et pour me rendre à la fac j’empreinte le joli chemin de la coulée verte. 

Bon entre nous, la coulée verte ça ne fait pas longtemps que je connais, c’est un peu le trésor de verdure du 92 sud. Je suis née dans le 17ème alors il n’y a aucune comparaison possible. J’entends déjà les pro-parisiens dire que le 17ème est beaucoup plus beau. Je leur répondrais simplement quitte à vivre à proximité de Paris et bien je préfère être à 20minutes de RER du centre et avoir des arbres et de l’espace. (J’aime bien l’architecture Haussmannienne quand même! xD)

En ce moment c’est un automne bizarre,(trop chaud)mais on peut quand même profiter des jolies couleurs habituelles.

A&E –  goldfrapp

The Wild Rover

15 Fév

J’en connais déjà certains qui se sont mis à fredonner cette célèbre chanson à boire irlandaise! N’ayez pas honte, elle est trop bien! Si j’intitule mon article de la manière suivante ce n’est pas pour vous donner mes trucs et astuces pour boire beaucoup sans jamais avoir la gueule de bois, (et non, déçu?) c’est pour parler pub/bière/bars de Paris^^

The wild Rover : CLIK

Donc je donne mes bonnes adresses mais c’est top secret (tout le monde les connait donc c’est une sorte de secret qu’on partage tous donc c’est plus un secret!^^).

Alors dernièrement j’ai testé l’un des nombreux pub baptisé : le Frog (atttend! je te dis c’est pas le même!), il a des gros fauteuils stylés pour les groupes ou les couples (super confortables) dans lesquels il est recommandé de s’affaler après un ou plusieurs cocktails…

Il se trouve à la station de Cours Saint Emilion  de la ligne 14 c’est dans Bercy Village

Petit plus : ils font restaurant:)

Petit moins : pas de happy hours le samedi et sono un peu bruyante.

jolie image from deviantart

Sur ce : honi soit qui peu y boit  AKA « shame on he who can drink little »

%d blogueurs aiment cette page :