Les interprètes

20 Avr

Je me suis souvent demandé d’où venait cette agaçante tendance féminine (essentiellement) à vouloir absolument tout interpréter : du moindre geste à la moindre parole. Cette question m’a récemment traversé l’esprit à cause du fait que j’ai moi même adopter cette étrange attitude.Il me semble utile de rappeler que les femmes ont tendance à interpréter essentiellement le comportement des hommes.Pourquoi adoptons nous ce comportement irritant? Que se passe-t-il dans nos têtes pour qu’on décide de vouloir connaître ce que pense l’autre?N’étant pas psychologue j’ai plusieurs hypothèses à exposer en guise de réponse ;

  • Les femmes sont dingues : la folie est une solution possible mais il serait un peu simple de généraliser ce fait.
  • Les individus ne se comprennent pas : c’est bien connu les femmes ne comprennent pas les hommes et vice versa, mais je pense qu’à trop vouloir savoir ce que pense l’autre (les autres? ) on perd de vue le but même de la relation : s’apprécier (s’aimer même) n’est pas synonyme d’une omniprésence dans les pensées de l’autre et une fusion totale d’esprit.
  • Les individus ne se parlent pas (assez) : je pense que c’est la meilleure réponse, de plus en plus j’ai l’impression que le monde qui nous entoure forme une sorte de paradoxe communicatif. Le progrès technique nous a apporté de nombreux outils de communication qui apparaissent désormais comme étant indispensable mais je pense aussi qu’ils nous isole de ce qui nous entoure vraiment. Les portables, les ordinateurs, les sites de réseaux sociaux…

J’aimerai votre avis sur la question si cela vous intéresse:)

Une Réponse to “Les interprètes”

  1. Sébastien Jobin avril 20, 2011 à 11:28 #

    Tout à fait d’accord avec toi sur le fait que bien que la technologie nous rapprochent les uns des autres elles nous sert aussi a ne plus forcément « aller » vers les autres comme on l’auraient fait avant même pour des petites bricoles… et en ce qui concerne la question des femmes je pense qu’elles on un besoin naturel de tout « comprendre, vouloir savoir peut-être » qu’elles se font parfois instinctivement dépassées sans le vouloir a penser comme ça! Mais bon je ne pense pas que cela soit « général » aux femmes parfois aussi chez l’homme c’est de même, même si c’est sans doute moins visible=)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :