L’objet du désir

16 Oct

Lorsque je les ai vu à travers la vitrine, j’ai su immédiatement que c’étaient elles! Les chaussures de ma vie (de cette année)! Héhé

Alors que je me promenais en rentrant des cours, mon regard s’est posé dans la vitrine de Promod. Cela faisait déjà quelques semaines que je cherchais des petites bottines à lacets. Chaque fois que j’en trouvais, soit elles dépassaient d’une centaine d’euros mon budget, soit la finition ne me plaisais pas ou bien encore la couleur.

Alors, quand jeudi je les ai trouvées, j’étais trop contente! J’ai plongé vers les cabines d’essayages (il y a des sièges pour s’assoir aussi) et comme il était tôt dans l’après midi il n’y avait quasiment personne, autrement dit toutes les vendeuses étaient à ma disposition.

Je discute, sympathise et enfin les essaye!

Résultat : parfaites, elles sont vraiment faites pour moi! Je passe à la caisse et là c’est le drame!

Ma carte refuse le paiement… Bien sûr totale incompréhension puisque je n’avais quasiment rien dépensé de la semaine.

Furieuse je quitte le magasin en me disant que c’est un signe du destin (qu’il ne faut pas que je les achète,que j’ai suffisamment de paires pour les cinq années à venir).

Le lendemain, je découvre une erreur de ma banque! Dés lors je file les acheter en priant que personne ne les ai acheté.

Heureusement celles-ci m’attendaient!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :